Événements

Dates à venir

  • 31
    Août

    Rencontres Futures Folk Stories -

    Festival Monomaniax, Monoblet
    31
    Août
    -

     
  • 13
    Oct

    Future Folk Stories – Épisode cévenol – Marion Cousin et Eloïse Decazes -

    Féliz Café, Saint Félix de Pallières
    13
    Oct
    -

     
  • 30
    Nov

    Future Folk Stories – Épisode cévenol – Shadowlands -

    Les Montèzes, Monoblet
    30
    Nov
    -

     

ACTUALITÉ

DISTRIBUTION

Robin Fincker saxophone ténor / clarinette
Mathieu Werchowski violon / machines
Natacha Muslera voix / poste radio à ondes-courtes
Fanny Lasfargues basse électroacoustique
Fabien Duscombs batterie
Anaêlle Marsollier sonorisation

LA BALLADE DES FUTURES FOLK STORIES

Ballade Future Folk Stories

La Ballade des Future Folk Stories s'inspire des BBC Ballads des années 50 d’Ewan McColl et Charles Parker qui révolutionnèrent le concept de documentaire musical à la radio. Elle déploie un dispositif de concert pour pièce radiophonique qui mêle chansons et textes pré-enregistrés, instruments acoustiques et sons concrets, l’électroacoustique et la force évocatrice de la voix dans de multiples formes - chantée, parlée, scandée....

Une distribution exigeante

Combinaison inédite de fortes personnalités musicales, on y retrouve Robin Fincker et Mathieu Werchowski. Tous deux parcourent, depuis 2021, différents territoires avec leur dispositif d'enregistrement sur les folklores d'hier et de demain. S'ajoutent au duo le batteur Fabien Duscombs, collaborateur de longue date notamment au sein du groupe Bedmakers, ainsi que la bassiste électroacoustique aux milles timbres Fanny Lasfargues et la performeuse vocale Natacha Muslera.

Une matière sonore riche

Chœur amateur, voix amies ou fraîches rencontres, la Ballade des Future Folk Stories a mis en forme une banque sonore originale. Elle est constituée de fragments de mélodies, d’extraits de textes et d’entretiens enregistrés qui portent sur les questions du rapport individuel au folklore et des projections de ce qui pourrait être nos musiques traditionnelles du futur. Cette matière sonore a donné lieu à une composition sous forme de documentaire-concert jouée en direct par le quintet.

Chansons découpées puis ré-assemblées dans le désordre, phrases parlées servant d’interrupteurs à déclenchement d’improvisations multiples, ritournelles anglo-saxonnes détournées, hymnes traditionnels composés dans l’instant et égrenés sur les retransmissions de “field-recording” : autant de matières qui composent ce nouveau répertoire. Le quintet ébauche ainsi les contours fuyants d’un personnage qui ne serait autre que la musique folk “en personne” dans la multiplicité de ses représentations et de ses rôles : à la fois actuelle et anachronique, désuète et, par nature, perpétuellement renouvelée.

Une mise en scène de proximité

La Ballade des Future Folk Stories fait cohabiter des mélodies pluri-centenaires avec l’improvisation libre, dans un dispositif électro-acoustique où la voix et ses différents avatars prennent un rôle central. Le concert est mis en scène par un dispositif « d'arbres lumineux » permettant aux musiciens de se placer eux-mêmes en jeu ou hors jeu grâce à des interrupteurs individuels. Le but est ici de placer l'auditeur au plus proche d'une écoute « radiophonique », sans distinction ni hiérarchie entre les sons.

Une production Freddy Morezon, en coproduction avec Banlieues Bleues et le Théâtre de Vanves, en partenariat avec le GMEM et Jazz à Poitiers. Avec la participation d’éOle – studio de création musicale.
Avec le soutien de la Drac et la Région Occitanie, du CNM, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM et de Diaphonique, fonds franco-britannique pour la musique contemporaine en partenariat avec la SACEM, les Amis de l’Institut français du Royaume-Uni, le British Council, le Ministère de la Culture, l’Institut français, l’Institut français du Royaume-Uni, Le Bureau Export et la Fondation Salabert.